I-Che Guevara, un révolutionnaire qui a marqué l'histoire

1) Premier acte de rebéllion d'Ernesto Guevara, la Révolution cubaine acte I.

  En 1952, Cuba est dirigé par Batista qui a pris le pouvoir de force et qui instaure une dictature. Ernesto Guevara revient de Mexico, oùil était en Lune de miel avec Hilda Gadéa, une révolutionnaire péruvienne. C'est là-bas qu'on l’appelle Ernesto el Che Guevara du fait qu'il commence et termine ses phrases, à la manière argentine, par l'interjection "che".

  Un soir de juillet 1955, il rencontre Fidel Castro au 49 rue José Amperan chez Maria Antonia Sanchez, une cubaine qui collabore avec les révolutionnaires exilés. Néanmoins, avant ce face à face, Raul Castro (le frère de Fidel) s'est assuré de la sincérité et l'aptitude de Guevara à intégrer le groupe des opposants cubains.  Le lendemain, Castro propose à Guevara qui accepte sans hésitation, de faire parti de l'expédition qui doit libérer Cuba du "tyran" Batista. 

  Le premier acte de cette révolution est le Mouvement du 26 juillet 1953 (le "M 26-7 "). En effet, ce jour-là Fidel envoie ses troupes, 160 hommes, attaquer la caserne. Le Che ne fait pas encore parti des 3 leaders (les frères Castro et Abel Santamaria). Résultat de l'assaut, plus de la moitié du commando meurt au combat. Les frères Castro se font capturés. Fidel, en tant qu' avocat prend l'entière responsabilité du mouvement est condamné à 15 ans de prison mais n'en fera finalement que 2 car Batista cédera à l'opinion publique. Il est donc libéré en mai 1955.

   La lutte amène les rebelles à Cuba et plus particulièrement, au massif de la Sierra Maestra. Le Che oblige ses camarades analphabètes à suivre des cours du soir car, pour lui, le pouvoir des mots est quelque chose de fondamental étant un passionné de grande littérature depuis enfant (Voltaire, Apollinaire, Rimbaud, Baudelaire ...). De plus, il veut les aider à être pleinement conscients qu'ils forment l'avant-garde guidant les masses. De plus, les paysans estiment que c'est un être exceptionnel; il vient d'ailleurs, son accent et sa peau claire le prouvent. De plus c'est un médecin attentif aux villageois donc ces derniers le considère comme un sorcier, un magicien puisque dans la Sierra il n'y a pas de docteurs. Cette légende du Che se répand à travers la Radio Bemba.

  En  février 1957, il tue son premier homme lors de la deuxième attaque à Aroyo del Infierno (dans la Sierra Maestra)  et déclare à ce sujet: "Ce sont des moments où les nerfs les plus solides ne peuvent empêcher les genoux de trembler". Suite à cette attaque, "El guérillo heroïco" est intégré par Fidel dans les chefs de la guérilla. Il participe donc aux conversations tactiques et il est consulté sur les grandes décisions (ex: stratégie à adopter, plan d'attaque...). Puis le 21 juillet 1957, il devient "El commandante Che Guevara" avant même le frère de Fidel, Raul, et Almeida, autre chef de la guérilla.

  Le 31 août 1958, après la victoire de la prise de stations émettrices entraînant aux Batistiens le bombardement de leurs propres positions, Castro donne les pleins pouvoirs au Che. Celui-ci dirige un groupe de 139 hommes. Le but, Santa Clara, la ville où se trouve la forteresse de Batista. Le 31 décembre 1958, celle-ci est prise d'assaut par 400 rebelles, ce qui marque la chute du dictateur et la victoire des guérillos.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×